Berlin et deux tiers X Russes sur le Supertest

13 avril 2018
13 avril 2018 shun_belly

Berlin et deux tiers X Russes sur le Supertest

Une map à beaucoup fait parler d’elle sans jamais se montrer, redécouvrez les coulisses du plus gros fail de Wargaming.

Il y a des trous dans l’arbre technologiques russe, et si ils devaient être rebouchés bientôt…

La ville grise

Aaaah, Berlin ! Je porte un intérêt tout particulier à cette map car elle est encore aujourd’hui un symbole de ce qui devait être la 1.0 il y a déjà 3 ans, la mise à jour Rubicon X

Pour ceux qui ne se souviennent pas, Rubicon devait être la mise à jour 10.0 qui allait suivre la 9.0; pour la 10ème mise à jour de leur jeu Wargaming sortent le grand jeu et demandent à une entreprise britannique, RealTimeUK, de leur faire un trailer. Celui-ci est superbe, la scène se passe sur Paris où le suspens se construit dans un décor atmosphérique et mystérieux tout en dévoilant lentement l’alternatif historique des années 1940. La ville déchirée par la guerre est alors confrontée à l’assaut de quelques armes sérieuses qui changent plutôt radicalement le visage de Paris et se traduit par la destruction totale de la Tour Eiffel!

Voilà, les bails sont posés, Wargaming pèse dans le game et un combat épique se prépare sur Paris.

La map Paris a donc été préparée pour cette mise à jour 10.0 et plus exactement pour le mode ravage, qui à l’origine devait être permanent dans le jeu et c’est d’ailleurs pour cette raison que les statistiques du mode ravages peuvent être consultés dans les états de services, puisqu’à l’origine il devait être un mode de jeu au même niveau que les batailles aléatoires.

Pour ce mode de jeu deux cartes ont été préparées, Paris et Berlin.

Lors de l’échec de Rubicon X le mode ravage fut retiré peu de temps après avoir été mis dans le serveur live, et avec lui les maps Paris et Berlin. Paris fut retravaillé pour correspondre à la map qu’on connait aujourd’hui mais Berlin avais jusqu’à présent disparu.

La map Berlin n’a rien à voir avec l’ancienne, c’est une sorte de mix entre Paris et Erlenberg mais il ne s’agit là que du premier prototype et il y en aura d’autres, très différents.

Les similitudes historiques ont du êtres abandonnés au profit du gameplay mais vous pourrez quand-même apprécier la vue de la Porte de Brandebourg, le Reichstag et la gare.

Dans le plan de jeu, la carte sera pratique pour tous les types de chars:

  • Les chars lourds se sentiront à l’aise dans la zone 1. Ici, les bâtiments urbains les couvriront des tirs longues distance des chasseurs ennemis.
  • La zone ouverte, qui comprend les zones 2 et 3, est pratique pour déplacer des chars légers et moyens. La zone 2 est adapté pour les véhicules à grande vitesse: ici, vous devrez vous déplacer constamment, sinon vous ne pourrez pas éviter les tir de batterie. La zone 3 convient au spot actif ou passif.
  • Sur les flancs de la carte, il y a des positions pour les chasseurs,  ce qui peut empêcher les percées rapides de l’équipement ennemi.


Des tanks sous la bâche

Les deux tiers X russes qui manquent à la branche ont été ajoutés au supertest, pour le char lourd c’est bien l’Obj 277 comme attendu;
pour le char moyen il s’agit d’une curiosité: le K-91.


Voyons ce qu’ils valent:

Sur le papier un char équilibré avec la plus grade vitesse de vol d’obus, 1700m/s et 276mm de pénétration avec les munitions APCR standard, il est très efficace en longue distance grâce à sa précision et son temps de visée et ses 410m de portée de vue mais ne comptez pas trop sur son blindage; sa mobilité est correcte sans plus et son camo à peine moins bon que l’Obj. 430U. Il peine d’une très mauvaise dépression à -5° et d’un angle de rotation de tourelle limité à 180°.


Tier X, URSS, standard
HP: 1800
vitesse maximale / vitesse de marche arrière: 55 ° / -20 km / h
Vitesse de rotation: 50 ° / s
vitesse de rotation de la tourelle: 45 ° / s
champ de vision de 410 m

Blindage caisse: 140/60/45
Armure de tour: 220/140/60

Dégâts: 320/320/420
Pénétration: 276/330/50
Temps de reload: 7.68 s
Dispersion à 100 m: 0.33
Temps de visée : 1.9 s


Comme le T-10, l’Obj. 277 est un hybride d’un char lourd et moyen, adapté pour contrer les actions de l’ennemi sur la ligne de front en reprenant des positions clés. Bien armé et agile, il permet à la fois un jeu agressif dans l’attaque et un adversaire hors-manœuvre en défense. Mais ce tier X conservera également les caractéristiques les plus négatives de son prédécesseur: la dépression à 5,5 degrés, ce qui empêchera de jouer efficacement avec l’utilisation du terrain.


Tier X, URSS, standard
HP: 2 200
Vitesse maximale / vitesse de marche arrière: 55 / -15 km / h
Vitesse de rotation: 32 ° / s
Vitesse de rotation de la tourelle: 26 ° / s
Champ de vision: 400 m

Blindage Caisse: 140/112/50
Blindage tourelle: 290/224/80

Dégâts: 490/490/640
Pénétration: 265/350/65
Temps de rechargement: 11.5 s
Dispersion à 100 m: 0.35
Temps de visée : 2.5 sec

 

Réagissez à ces nouveautés sur le forum !

Réagir

Vous êtes intéressés ?